Revues


La SNHF

Association reconnue d’utilité publique et, depuis 2012, association reconnue d’intérêt général, la SNHF est un lieu de référence, de réflexion et d’échanges sur la connaissance, la culture, la conservation et l’utilisation du végétal. Ses actions s’inscrivent dans une triple approche, économique, sociale et environnementale.

Accédez directement aux numéros des revues horticoles :

 

Les appellations Bulletin de la Seine et Journal de la SNHF recouvrent l’ensemble des publications de la SNHF depuis sa création.

Journal de la SNHF (1827-1910)

La Société d’horticulture de Paris est fondée le 11 juin 1827. Elle rassemble des horticulteurs, des savants ainsi que des propriétaires et s’organise autour de divers comités pour promouvoir l’horticulture. Rapidement, en 1835, la Société, jouissant de la protection du roi, devient Société royale d’horticulture de Paris. En 1848, elle prend le nom de Société centrale d’horticulture de France et est reconnue d’utilité publique par décret en 1852.

Accès par année :

1827  |  1828  |  1829  |  1830  |  1831  |  1832  |  1833  |  1834  | 1835  |  1836  |  1837  |  1838  |  1839  |  1840  |  1841  |  1842  |  1843  |  1844  | 1845  |  1846  |  1847  |  1848  |  1849  |  1850  |  1851  |  1852  |  1853  |  1854  | 1855  | 1855 exposition universelle - livret | 1855 PV exposition universelle  |  1856  |  1857  |  1858  |  1859  |  1860  |  1861  |  1862  |  1863  |  1864  | 1865  |  1866  |  1867  |  1868  |  1869  |  1870  |  1871  |  1872  |  1873  |  1874  | 1875  |  1876  |  1877  |  1878  |  1879  |  1880  |  1881  |  1882  |  1883  |  1884  | 1885  |  1886  |  1887  |  1888  |  1889  |  1890  |  1891  |  1892  |  1893  |  1894  | 1895  |  1896  |  1897  |  1898  |  1899  |  1900  |  1901  |  19021903  |  1904 |  1905  |  1906  |  1907  |  1908  |  1909  |  1910  |

 

Bulletin de la Seine (1843-1854)

Parallèlement, une seconde société est fondée en 1841, le Cercle des conférences horticoles du département de la Seine, qui change elle aussi plusieurs fois de nom : Cercle général d’horticulture en 1842, puis Société nationale d’horticulture de la Seine en 1848. Elle a sa propre publication indépendante entre 1843 et 1854.

En 1854, ces deux sociétés fusionnent et prennent le nom en 1855 de Société impériale d’horticulture de Paris et centrale de France. La « Société nouvelle » est reconnue d’utilité publique par décret du 11 août. Le nom change plusieurs fois encore ; en 1866, Société impériale et centrale d’horticulture de France ; en 1871, Société centrale d’horticulture de France et enfin en 1885, elle prend le nom qu’on lui connaît encore aujourd’hui : Société Nationale d’Horticulture de France.

Accès par année :

1843-1845  |  1846-1848  |  1849-1850  |  1851  |  1852  |  1853  |  1854

 

L'Horticulteur universel (1839-1846)

L’horticulteur universel, revue parue entre 1839 et 1846, présente « l’histoire, la description, la culture raisonnée et la figure des plantes d’ornemens ou d’économie les plus nouvelles et les plus intéressantes, des plus beaux fruits nouvellement gagnés ; des plans, coupes er élévations de serres, constructions ornementales, appareils de chauffage, plans de jardins, instruments de jardinage, objet d’ornement, etc. » La publication est placée sous la direction de Charles Lemaire à l’exception de l’année 1846 par M. Gérard.

Accès par année :

1839-1840  |  1840-1841  |  1842  |  1843  |  1844  |  1845  |  1846

 

 L'Horticulteur français (1851-1872)

L’Horticulteur français paraît entre 1851 et 1872. François Hérincq, attaché au Muséum d’histoire naturelle de Paris en est le rédacteur. Il a collaboré aux figures du Bon Jardinier, à la Revue horticole, a été l’un des rédacteurs du bulletin de la Société nationale d’horticulture de la Seine. Tout comme les autres revues, elle cherche à promouvoir l’horticulture en France par des présentations de plantes nouvelles, des essais de techniques culturales, des visites de jardins, etc.

Accès par année :

1851  |  1852  |  1853  |  1854  |  1855  |  1856  |  1857 1858  |  1859  |  1860  |  1861  |  1862  |  1863  |  1864  |  1865  |  1866  |  1867  |  1868  |  1869  |  1870 - 1871  |  1872

 

Revue horticole (1830-1910)

La Revue Horticole est créée en 1829 à l’initiative des rédacteurs du Bon Jardinier, Antoine Poiteau et André de Vilmorin. Elle offre, du fait de sa publication trimestrielle, une information fréquente aux « praticiens et toutes les personnes intéressées à se tenir au courant des nouveautés et des perfectionnements qui s’introduisent successivement dans les diverses chambres de l’Horticulture ».

Les sujets abordés touchent un grand nombre de domaines : description des espèces et variétés nouvelles, maladie des plantes, etc. Après la première guerre mondiale, en raison du changement de l’économie horticole dû à la baisse des établissements de production, des collections végétales, la Revue Horticole s’oriente vers des sujets touchant à de nouvelles préoccupations : génétique, physiologie et économie.

Concernant les descriptions botaniques, la Revue Horticole donne plus de 2 000 gravures colorées au cours de sa vie éditoriale.

Accès par année :

1830  |  1831  |  1832  |  1833  |  1834  |  1835  |  1836  |  1837  |  1838  |  1839  | 1840  |  1841  |  1842  | 1843  |  1844  |  1845  |  1846  | 1847  |  1848  |  1849  |  1850  |  1851  | 1852  |  1853  |  1854  |  1855  | 1856  |  1857  |  1858  |  1859  | 1860  |  1861  |  1862  |  1863  |  1864  |  1865  |  1866  | 1867  |  1868  | 1869  | 1870  |  1871  |  1872  |  1873  |  1874  |  1875  |  1876  |  1877  |  1878  |  1879  | 1880  |  1881  | 1882  |  1883  |  1884  |  1885  |  1886  | 1887  |  1888  |  1889  | 1890  |  1891  |  1892  |  1893  |  1894  | 1895  |  1896  |  1897  |  1898  |  1899  |  1900  |  1901  |  1902  |  1903  |  1904  |  1905  |  1906  |  1907  |  1908  |  1909  |  1910